Nice 2028, Candidature Capitale Européenne de la Culture

7 octobre 2022

Nouvel objectif 2028 pour la Métropole Nice Côte d’Azur !

Capitale européenne de la culture

Ce dispositif émerge en 1985 par la ministre de la Culture de la Grèce Melina Mercouri et Jack Lang, ministre de la Culture français. Il met en avant la richesse et la diversité des cultures émanant de l’Union Européenne.

En effet, il s’agit d’une ville désignée par l’Union européenne pour une période d’une année civile durant laquelle un programme de manifestations culturelles est organisé.

« La programmation artistique et culturelle de NICE2028 reflètera l’identité et l’ambition de faire de ce territoire une société culturelle qui, s’appuyant sur son héritage et ses valeurs, fait le pari de la jeunesse, de l’innovation, du numérique et de l’avenir, à l’échelle européenne, pour relever les grands défis du monde contemporain et particulièrement celui de l’adaptation au changement climatique. »

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Les étapes de la candidature

  • Le 1er décembre 2022 : Dépôt du dossier de pré-sélection auprès de la Commission Européenne ;
  • Le 1er semestre 2023 : Phase de pré-sélection, annonce des 4 villes présélectionnées ;
  • 2e semestre 2023 : Phase de sélection ;
  • Décembre 2023 : Annonce de la ville lauréate par la Commission Européenne.

Connecter l’inattendu

« Le fil rouge de la candidature NICE2028 répond à la promesse de connecter l’inattendu.

En construisant une candidature autour d’un ADN contrasté, entre mer et montagnes, Méditerranée et Alpes, villes du littoral et villages de l’arrière-pays, en reliant des entités culturelles françaises et italiennes, NICE2028 invite ses habitants et les Européens, à incarner une promesse – celle de connecter l’inattendu.

Connecter l’inattendu, c’est abolir les frontières du réel et de l’imaginaire, du physique et du digital, les frontières géographiques et les disciplines artistiques. C’est bousculer les codes et s’affranchir des préjugés tout en éveillant sa curiosité. C’est rapprocher des pratiques culturelles opposées pour se laisser surprendre par la magie de cette connexion improbable. C’est proposer à la mer de retourner aux sources des montagnes, franchir l’impossible des limites topographiques grâce à une mobilité raisonnée. C’est préserver les espèces rares au cœur des cités, les œuvres patrimoniales au cœur des vallées. C’est pratiquer le lâcher prise pour accueillir l’inconnu. C’est, tout simplement, faire de la culture le ciment d’une société plus éclairée et épanouie, plus frugale et responsable qui fédère cette « communauté des vivants ». »

Extrait de NICE2028.eu

Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour avoir un aperçu des offres exclusives, des nouvelles expériences et toutes les nouvelles concernant Nice.